Connexion

Revue de presse

On reparle de “Sur la route d'Aldébaran” chez SyFantasy

« On ne sait trop ce qui intrigue chez Tchaikosvky : sa plume mêlant habilement humour morbide et références pop-culture ? Ses réflexions orientées autour de la perdition de l'esprit humain face à l'alterité ? Sa capacité à dérouler des situations incongrues et un temple de créatures effrayantes ? Ou peut être est-ce simplement que ce récit de survie palpitant, au final quoique abrupt, propose des moments sous tension à l'humour glauque à souhait, et qu'on en redemande ! » SyFantasy

La Millième Nuit : l'avis de SyFantasy

« Quel plaisir de re-découvrir la plume soyeuse mais ô combien hard SF de Reynolds, avec son sense of wonder merveilleux, encore plus prégnant dans ce court roman : on traverse des milliers d'années, on explore des mondes et on vit des aventures onirique splendides. Derrière cette courte escapade qui préfigure le roman La Maison des Soleils (dans lequel on retrouvera les deux protagonistes de cette novella), il se cache aussi un thriller palpitant ainsi qu'une belle réflexion autour de la quête dus avoir et son prix à payer. » SyFantasy

Maison des Soleils : l'avis de la Yozone

« Par son ambition et son ampleur, La Maison des Soleils s’inscrit indiscutablement dans les œuvres phares de la SF. Alastair Reynolds pousse le curseur du Sense of Wonder très loin. » La Yozone

“Instanciations” l'avis de Cult.news

« Ce qui intéresse toujours, chez Egan, ce sont avant tout les réflexions philosophiques qui découlent des postulats technologiques : grâce à l’intelligence artificielle, les personnages de jeux vidéo peuvent-ils avoir une conscience ? Quels droits donner aux vies digitales ? » Cult.news

“Isolation” : l'avis du Maki

« Rares sont les romans cyberpunk de plus de trente ans à toujours être d'actualité ou à ne pas être démodés. Isolation est de ceux-là et restera encore longtemps une lecture extraordinaire, certes ardue mais qui apporte outre du plaisir, un véritable enchantement.  Les Lectures du Maki

On reparle de “Houston, Houston, me recevez-vous ?”

« Houston Houston est une novella qui confronte des mâles dominants à l’impensable et le lecteur à une réflexion sur la masculinité toxique et le patriarcat. Bien qu’un peu daté, pas dans son propos mais dans sa narration, ce texte est prenant et motif à réflexions. Il est heureux qu’il soit sorti de l’ombre du marché de l’occasion où il était relégué depuis la disparition de la collection des Livres d’Or de la SF. » Le Dragon galactique

Ça vient de paraître

La Marche funèbre des Marionnettes

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 114
PayPlug